La santé connectée aidera-t-elle les Africains à moins perdre la vue ?

L’ophtalmologie cristallise de nombreux problèmes de santé publique. Même dans les pays « riches » comme les USA, la France, l’accès aux spécialistes est difficile et reste trop souvent coûteux.
Le constat est bien plus dramatique sur un continent plus pauvre comme l’Afrique où les spécialistes sont beaucoup plus rares, et les appareillages coûteux et souvent inexistants, notamment dans les zones rurales.
En Afrique, plus de 6% de la population est aveugle ou atteinte d’une déficience de la vue pour le simple fait de ne pas avoir porté de lunettes, lunettes qui pourraient être produites au coût de 5 euros. La cataracte est responsable de presque 40% des cas de cécité. La thérapie de la cataracte est chirurgicale : on extrait le cristallin naturel et on le remplace par une lentille artificielle. Cette intervention, qui rend la vue, coûte environ 30 euros pour un adulte et 130 euros pour un enfant.
A noter que l’espérance de vie d’un aveugle en Afrique est de trois ans…
C’est alors le triomphe de la santé connectée d’aller à la rencontre de la population à moindre coût, et de permettre des diagnostics précoces, des dépistages de masse.

Ophtalmologie Connectée innovationesante.fr

 

Article publié sur : innovationesante.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s